Carcinome à cellules rénales

La forme la plus courante de cancer du rein chez les adultes

Qu’est-ce que c’est ?

Le carcinome à cellules rénales (CCR) prend naissance dans les tubes des reins, qui filtrent le sang et produisent l’urine. Il représente environ 80 % de tous les diagnostics de cancer du rein.

Le cancer du rein se classe au 10e rang parmi les types de cancers les plus courants au Canada et le taux de survie après cinq ans est de 67 %. Environ 6 600 Canadiens reçoivent un diagnostic de cancer du rein chaque année, et il touche plus fréquemment les hommes que les femmes.

 

Les défis :

Reconnaître les symptômes. Les reins comportent peu de nerfs, de sorte que les tumeurs peuvent souvent se développer sans causer de douleur ou d’inconfort. En raison de l’emplacement des reins dans le corps, les tumeurs ne toucheront pas les organes voisins avant d’avoir atteint une taille très importante. Malheureusement, puisque le cancer du rein est souvent asymptomatique, plus de 25 % des patients sont diagnostiqués lors des stades plus avancés de la maladie.

 

Traitement du CCR à un stade avancé. Malheureusement, lorsqu’il a atteint un stade avancé, le cancer du rein ne répond pas bien aux traitements conventionnels comme la radiothérapie, la chimiothérapie ou la chirurgie. Jusqu’à tout récemment, le taux de survie après cinq ans des patients ayant reçu un diagnostic de cancer du rein de stade IV était inférieur à 10 %. Toutefois, au cours des cinq dernières années, Santé Canada a approuvé des traitements ciblés qui permettent aux patients de vivre plus longtemps que jamais.

 

Mise à jour le : 16/10/2018